L'Assemblée des Premières Nations
Ottawa (Ontario) Canada
http://fnpublichealth.ca/fr/

Sante Publique des Premières Nation

ITSS :: Papillomavirus humain

Papillomavirus humain

Par Jessica Yee

La puissance des connaissances. Les jeunes des Premières Nations peuvent prévenir le PVH.

Renseigner nos communautés sur les maladies sexuellement transmissibles (MST) est maintenant considéré comme une priorité en matière de santé, en particulier chez les jeunes. Les jeunes des Premières Nations âgés de 14 à 24 ans sont les plus touchés au Canada par les MST : un taux de 3 à 4 fois supérieur à la moyenne nationale. Et, d’après d’autres statistiques en santé semblables, cette situation est due principalement à un manque d’information appropriée sur le plan culturel, à un accès difficile aux services et à la vulnérabilité à d’autres risques de santé.

L’Assemblée des Premières Nations (APN), le Native Youth Sexual Health Network et l’Initiative en santé autochtone de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada ainsi que trois jeunes de Premières Nations en Ontario ont réalisé ce court film vidéo de trois minutes au sujet du papillomavirus humain. Ce court métrage a pour but de décrire le virus d’une manière concrète et compréhensible par les jeunes.

L’idée et les premiers scripts ont germé durant un dîner organisé par le Conseil des jeunes de l’APN, le Native Youth Sexual Health Network et le Réseau canadien autochtone du sida, en novembre 2008. Les jeunes présents ont immédiatement accepté les tâches suivantes : mieux comprendre la nature du virus, analyser minutieusement la véritable situation qui se cache derrière les données statistiques et créer un message de prévention efficace destiné aux jeunes.

Le film vidéo montre un jeune parlant du VPH directement à d’autres jeunes. On constate concrètement à quel point les connaissances culturelles et la fierté peuvent freiner la propagation des maladies sexuellement transmissibles dans les communautés des Premières Nations.

Qu’est-ce que le papillomavirus humain?

Le PVH n’est pas la même chose que le VIH! Les jeunes ont tendance à trop souvent confondre ces deux acronymes presque semblables.

Le papillomavirus humain est un virus sexuellement transmissible, dont certaines souches peuvent causer un cancer du col utérin. Tel qu’indiqué dans le film vidéo, un vaccin a été mis au point pour prévenir l’action de certaines souches de ce virus chez la femme.

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), qui peut être transmis sexuellement, est le virus responsable du sida. Le sida peut apparaître à la suite d’une infection par le VIH. Attention! Il n’existe pas de vaccin pour prévenir le VIH.

VPH liens

Faites nous savoir ce que vous en pensez!

Âge :

Sexe :  Mâle Femelle

Êtes-vous des Premières nations?  Oui Non Préfère ne pas répondre

Comment avez-vous trouvé cette vidéo?

Sur une échelle de 1 à 5, avez-vous appris quelque chose de nouveau sur le PVH à partir de la vidéo?
 1 - Pas du tout 2 3 4 5 - Oui, j'ai beaucoup appris

Globalement, vous avez aimé la vidéo?


Qu'est-ce que vous aimez ou pas plu dans la vidéo?


S'il vous plaît nous fournir tout autre commentaire que vous avez mai.